Baisse des Prix de Médicaments Fréquemment Prescrits

En avril dernier, le prix de près de 70 médicaments génériques prescrits fréquemment a diminué de 25 % à 40 %, un rabais pouvant atteindre 90 % du prix des équivalents de marque.

Ces médicaments génériques sont fréquemment prescrits et traitent différentes affections comme la dépression, l’hypertension artérielle et un taux élevé de cholestérol. Ils sont fabriqués par plusieurs entreprises afin d’assurer un approvisionnement stable. Ces réductions de prix ont été négociées avec l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) représentant les provinces et territoires et le régime de médicaments fédéral, et l’Association canadienne du médicament générique (ACMG) représentant les entreprises produisant les médicaments génériques.

En échange de ces réductions, les régimes de médicaments provinciaux participants offrent la garantie qu’aucun appel d’offres ne sera effectué concernant le régime de médicaments choisi pour les cinq prochaines années. Le processus d’appel d’offres invite officiellement les autres entreprises pharmaceutiques à émettre l'opportunité publiques pour l’approvisionnement de plusieurs médicaments pour les régimes provinciaux. Le gel des appels d’offres pour les cinq prochaines années en inquiète certains, mais l’APP considère que c’est un juste prix à payer pour des économies garanties. Cette entente devrait engendrer des économies de 3 milliards pour les régimes de médicaments publics canadiens pendant ses cinq années d’exécution. Les économies de coûts devraient avoir des retombées sur les régimes de médicaments privés.

En réponse à cette nouvelle, au moins une société d’assurance a annoncé une réduction automatique de 1,5 % de ses primes d’assurance-maladie, entrant en vigueur en même temps que ses renouvellements en août 2018. Il sera intéressant d’observer si d’autres concurrents suivront leur exemple.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre consultant en assurance collective.