Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé 2014 : Nécessité de mettre en place des régimes de soin

Le Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé est un outil précieux pour les gestionnaires de régimes d’avantages sociaux qui doivent décider du type de couverture offert par leur régime en matière de soins de santé.

Depuis 1998, le sondage sur les soins de santé a permis de prendre le pouls des Canadiens en ce qui concerne les régimes de soins de santé offerts par les employeurs.  Au fil des ans, le sondage s'est penché sur les questions du stress au travail, du besoin grandissant de soins à domicile, et de la prévention des maladies.  Une conclusion du sondage qui continue de prendre de l'importance est que les adhérents des régimes de soins de santé sont de plus en plus ouverts à ce que leur milieu de travail dispose de plus de mesures pour contribuer à la santé personnelle.  Les résultats du sondage de 2014 ont révélé que les employés appuyaient fortement le dépistage des risques pour la santé afin de déterminer les niveaux de risques personnels de maladies, notamment le cancer, le diabète et les troubles de santé mentale.

En ce qui concerne les promoteurs de régimes, l'une des principales conclusions du sondage de 2014 est le manque de renseignements et la recherche permanente de nouvelles démarches auprès des fournisseurs d'avantages sociaux.  L'un des défis consiste à aller au-delà des conversations habituelles sur le contrôle des coûts; si vous vous intéressez principalement à la gestion des coûts, la gestion de la santé en souffrira inévitablement.  Lorsqu'on considère le régime de santé comme un investissement plutôt que comme un coût, on profite d'une réduction de l'absentéisme, d'une hausse de la productivité et d'un effectif engagé qui favorise la réussite organisationnelle.

En plus de fournir ces importantes constatations, l'édition 2014 du Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé souligne l'importance de l'intégration de la santé et du mieux-être à votre stratégie opérationnelle.  Bien que cette approche représente un défi pour les employeurs, qui doivent composer avec le changement à tous les niveaux, elle est logique sur le plan de l'engagement des employés, et constitue un avantage concurrentiel. Selon les données les plus récentes, le coût total des médicaments des régimes privés devrait demeurer prévisible, abordable et viable à court terme; par conséquent, il est temps d'aborder la question du vieillissement de nos effectifs.  Le secteur privé doit établir des partenariats afin de trouver des solutions durables à la maladie chronique non traitée, qui constitue l'inducteur de coût le plus important pour les promoteurs de régimes.

Bien que les promoteurs de régimes jouent un rôle prépondérant dans cette recherche, le Sondage Sanofi Canada sur les soins de santé 2014 confirme un constat de plus en plus flagrant : ils ne peuvent y arriver seuls.  Restez à l’affût pour consulter le numéro de décembre du bulletin Faits saillants sur les avantages sociaux, qui portera sur le rôle des fournisseurs et en présentera les lacunes.