Encourager la Résilience en Milieu de Travail

L’Organisation mondiale de la santé a qualifié le stress d’« épidémie du vingt-et-unième siècle », estimant que plus de 17 millions de jours de travail sont perdus chaque année en raison du stress, de l’anxiété et de la dépression. Le fait de disposer d’une main-d'œuvre endurante peut contribuer à atténuer ce risque, le lieu de travail devenant l’environnement idéal pour apprendre aux employés à connaître leur capacité de résilience et à la faire croître.

Certaines personnes font face à des situations stressantes plus facilement que d’autres, grâce à la clé de la résilience. Toutefois, la résilience n’est pas une faculté congénitale; c’est une capacité apprise dont les êtres humains se servent pour gérer et équilibrer les facteurs de stress quotidiens. Des employés résilients s’épanouiront, plutôt que de s’effondrer et de s’écrouler sous la pression.

Que peuvent faire les employeurs pour aider en ce sens?

Une plus grande capacité d’endurance dépend de l’état de santé général d’un employé, ce qui englobe son bien-être physique, mental et financier. 

  • Les employeurs peuvent influencer les choix alimentaires des employés en fournissant des produits sains au restaurant d’entreprise et dans les distributeurs automatiques.
  • Favoriser l’activité physique par des cours de yoga à l’interne, des pistes de marche ou des défis sportifs pour encourager les employés à bouger.
  • La quantité de sommeil est importante : sept à huit heures par nuit est un rythme optimal, mais rarement atteint. Encourager les employés à déconnecter le soir (les communications professionnelles peuvent attendre jusqu’à leur retour au bureau le lendemain).
  • La plupart des gens ont davantage d’énergie le matin. La gestion de l’énergie est un nouveau concept, qui repose sur un classement des tâches par ordre de priorité pour mieux s’adapter aux différents niveaux d’énergie de la journée. Optimiser la productivité dans les moments où le niveau d’énergie est le plus haut, en programmant les tâches les plus complexes le matin et en laissant les tâches subalternes pour l’après-midi.
  • Aider les employés à maintenir un environnement de travail positif, par exemple, en les incitant simplement à se réjouir de leur période de vacances plutôt qu’en s’inquiétant de savoir qui accomplira les tâches en leur absence.
  • Il est également impératif que les employés fassent régulièrement une pause. Mettre en place des horaires de pause réguliers et montrer l’exemple.
  • La santé mentale et la résilience au travail vont de pair. Proposer des services de P.A.E. et communiquer pour sensibiliser à la santé mentale.
  • En ce qui concerne la santé physique, créer un environnement de travail sain et positif, exempt de harcèlement et des risques liés au milieu de travail. Avoir à contourner ces influences négatives au travail peut se révéler assez pesant pour les employés.
  • Embaucher et former des gestionnaires réactifs, qui incitent les employés à prendre des décisions ayant une incidence positive sur leur environnement de travail.

En tant qu’employeur, vous pouvez créer un objectif commun et vous assurer que chacun est prêt à assumer la responsabilité de ce qu’il peut contrôler. Vous impliquer activement en promouvant la santé générale de vos employés peut avoir beaucoup d’effets bénéfiques sur leur capacité de résilience... et sur votre chiffre d’affaires!