Bien-être des employés

Entre 2010 et 2011, le coût des avantages sociaux a grimpé de 6,2 % en moyenne, plus de deux fois le taux d’inflation. L’augmentation des risques pour la santé des Canadiens est l’un des facteurs qui contribuent à cette hausse. Les études montrent que 63 % d’entre nous présentent trois comportements néfastes pour la santé ou plus (p. ex., inactivité physique, usage du tabac, etc.).

Pour les entreprises, s’occuper de la santé des employés procure un avantage concurrentiel, car les répercussions sont importantes : meilleure productivité, baisse de l’absentéisme et réduction des coûts de soins de santé.
Un programme efficace de bien-être en milieu de travail peut aussi rehausser l’image de la société en tant qu’employeur socialement responsable, améliorant ainsi sa capacité d’attirer de nouveaux talents et de retenir ceux qu’elle emploie déjà.
Pour un programme de bien-être réussi :

  • Commencez par examiner les données – l’évaluation des risques pour la santé est une façon de recueillir des données sur les enjeux liés à la santé. Il est important aussi d’examiner les données de vos programmes d’assurance collective, de retraite, d’aide aux employés et d’invalidité, de même que les rapports d’indemnisation des accidentés du travail.
  • Sondez les employés – le simple fait de distribuer le questionnaire peut contribuer au moral des troupes, puisque cela démontre que vous attachez de l’importance à ce que pensent vos employés.
  • Créez un comité de bien-être – et donnez aux membres le mandat de faire les recherches, d’élaborer une stratégie et de parler de ce sujet à leurs collègues. Les comités sont une façon de co-créer les programmes de bien-être et représentent une stratégie permettant d’augmenter la participation et d’obtenir une rétroaction intéressante sur le programme.
  • Mesurez le rendement sur votre investissement – ceci permet à l’organisation de déterminer le rendement financier des investissements et peut contribuer à soutenir les programmes de santé et de bien être face à la pression des priorités organisationnelles concurrentes.

Adopter une approche holistique de votre programme peut contribuer à l’amélioration générale de la santé et du bien-être de vos employés, incluant leur bien-être physique, mental et financier.