Assurance des administrateurs et des dirigeants : Êtes-vous protégé?

Dans plusieurs bulletins de nouvelles récents, on a fait état de litiges en milieu de travail impliquant des célébrités du domaine de la radio et de la télévision mêlées à des scandales. Les contrecoups imminents de ces situations sur les organisations des employés concernés pourraient être catastrophiques. Ces litiges ont poussé certaines organisations à revoir et à modifier leurs polices d’assurance afin d’y ajouter, entre autres, une assurance de la responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants.

Vicki Baulk, directrice des comptes commerciaux du Groupe Assurance Cowan, souligne que ce type de couverture est habituellement négligé. 

« Au sein d’une société, on ne pense habituellement pas à souscrire à une police d’assurance des administrateurs et des dirigeants avant de faire l’objet d’une poursuite. On peut également croire que cette protection est une exigence qui ne s’applique qu’aux parties prenantes, comme les nouveaux investisseurs, ou aux membres externes du conseil qui ont composé avec ce genre de situation auparavant. Une fois que nous avons réussi à convaincre les dirigeants d’une société des risques auxquels ils s’exposent, il devient évident qu’ils doivent souscrire à une police d’assurance des administrateurs et des dirigeants », mentionne Mme Baulk. « La capacité du marché est actuellement élevée, et l’assurance est offerte à des tarifs optimaux, qui ont diminué progressivement au cours de la dernière décennie. Par conséquent, cette assurance est maintenant très abordable.

Mme Baulk nous rappelle également qu’une police d’assurance de la responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants évolue constamment en fonction des besoins. « Nous sommes en mesure d’offrir aux clients des garanties élargies, tout en limitant les exclusions. De plus, une police d’assurance des administrateurs et des dirigeants offre actuellement une protection contre les problèmes liés non seulement aux activités de comités, mais aussi aux activités d’emploi, aux responsabilités fiduciaires et à certaines dépenses réglementaires. »

Un représentant du magazine Insurance Business s’est récemment entretenu avec Mme Baulk au sujet de l’assurance des administrateurs et des dirigeants, à la suite des accusations de voyeurisme déposées contre Jean Paul (J.P) Manoux, un acteur de la chaîne CTV. Cliquez ici pour lire l’article du magazine Insurance Business (en anglais seulement).