À vérifier avant de partir : Protection de votre assurance voyage

Bien que l'assurance soins d'urgence en voyage fasse généralement partie du régime collectif de soins de santé, certaines personnes ignorent les exclusions qui pourraient restreindre leur couverture. Le répondant du régime doit comprendre les particularités de l'assurance voyage et de communiquer l’information efficacement à ses employés.

Le contrat stipule la durée de la couverture et les montants maximaux en dollars, au besoin, mais il pourrait omettre les détails nécessaires pour bien comprendre la couverture; aussi le répondant du régime et les employés doivent-ils poser les bonnes questions.

La plupart des employés supposent que leur assurance voyage les couvre peu importe où ils voyagent, où ils reçoivent des soins médicaux, ce qu'ils font au moment de l'urgence médicale ou s'ils sont atteints de maladies préexistantes*; mais, ce n'est pas toujours le cas.

Voici quelques éléments clés d'un régime d'assurance de soins d'urgence en voyage médicale que le répondant du régime et les employés doivent savoir pour bien comprendre l'étendue de leur protection.

  1. Maladies préexistantes*
    Une maladie préexistante peut faire en sorte que vous n'êtes pas couverts par votre régime d'assurance soins d'urgence en voyage. Vous devez savoir ce qui constitue une maladie préexistante en vertu de votre régime. Seriez-vous couvert si votre médecin jugeait votre état stable? Si vous êtes enceinte, vous devez savoir ce qui se produira si vous accouchez avant terme, si vous faites une fausse couche ou que vous éprouvez des complications durant le voyage. Vous devez aussi savoir si vous êtes couverts pour des soins médicaux après 30 ou 36 semaines de grossesse ou si vous n'êtes pas couverts en raison de votre grossesse.
     
  2. Activités à haut risque
    Votre régime d'assurance soins d'urgence en voyage s'applique-t-il si vous participez à certaines activités?  Seriez-vous couvert si les soins d'urgence découlaient de votre participation à un sport à haut risque comme l'escalade de rocher, le vélo de montagne, le ski alpin, la paravoile, le surf cerf-volant ou la plongée sous-marine? Pendant que vous profitez des chauds rayons du soleil ou des plaisirs de l'hiver, vous ignorez peut-être que votre régime d'assurance voyage ne vous protège pas si vous pratiquez certaines activités. Avant de partir en voyage, vérifiez auprès de votre assureur si votre régime couvre les soins d'urgence pouvant découler de la pratique de certaines activités.
     
  3. Durée maximale de couverture
    Vérifiez la durée de la couverture de votre régime d'assurance voyage. Certains régimes vous couvrent uniquement pour les séjours de moins de 30 ou 60 jours. Si vous partez pour une longue période, il est très important de vérifier la durée de votre couverture.
     
  4. Certaines destinations sont-elles exclues?
    Si vous vous rendez dans une zone de guerre ou dans une région de conflit civil ou visitez une destination pour laquelle le gouvernement a diffusé un avertissement à l'intention des voyageurs, vous pourriez ne pas être couverts. En cas de doute, il est recommandé de vérifier auprès de votre assureur avant votre départ.
     
  5. Que devez-vous faire si vous avez besoin de soins d'urgence?
    Vous devez communiquer avec votre assureur avant de recevoir des soins médicaux afin qu'un dossier de demande de règlement soit ouvert. De plus, l'assureur peut diriger immédiatement l'assuré vers un établissement de soins de santé qui est couvert, fournir des services d'interprétation et confirmer les services couverts par le régime d'assurance. Si une demande de règlement n'est pas activée immédiatement, vous pourriez recevoir des soins médicaux d'un fournisseur qui n'est pas couvert par votre régime ou des services qui ne sont pas couverts par votre régime.

Même si la police fournie des détails des soins d'urgence en voyage, le répondant du régime ne doit pas tenir pour acquis que tous les soins médicaux sont couverts ou qu'aucune exclusion ne s'applique. Le répondant du régime doit savoir ce que couvre et ne couvre pas sa police d'assurance et indiquer à ses employés de ce qu'il en est. À tous le moins, il doit rappeler à ses employés de vérifier leur couverture avant de partir en voyage et poser des questions à l'assureur au besoin.